Tchak, c’est une coopérative
de presse qui rassemble…

29 partenaires…

La revue Tchak est éditée par une coopérative de presse (SCRLFS – statuts au Moniteur). Celle-ci a été fondée le 5 mai 2019 par plusieurs fondateurs garants issus d’organisations paysannes, de coopératives alimentaires en circuit court, de fédérations d’éleveurs et d’agriculteurs, d’ONG de coopération au développement, de centre de recherches et d’agences conseil en économie sociale. Depuis, 16 autres partenaires ont rejoint le projet.

… et des centaines
de coopérateur·rice·s

510 citoyen·ne·s ont également investi dans la coopérative suite, notamment, à deux appels publics à l’épargne où ils et elles ont souscrit au moins une part d’une valeur nominale de cinquante euros (50 €). Leur poids à l’assemblée générale de Tchak est largement prépondérant, puisque c’est le principe d’une action, une voix qui prévaut.

510
Les fondations

Une charte éditoriale…

Tchak – La revue paysanne et citoyenne qui tranche est un média d’information.

Sa charte éditoriale est un document fondateur. Elle ancre notre projet éditorial dans une éthique journalistique (respect du code de déontologie).

Le Comité de rédaction et le comité d’orientation de Tchak s’engagent à défendre cette charte, qui s’applique à l’ensemble des canaux et supports du projet. Découvrir la charte ici.

… et des valeurs

  • L’esprit critique / la rigueur : Tchak questionne sans tabou les pratiques de l’agro-industrie et des multinationales de l’alimentation ainsi que celles des alternatives aux acteurs dominants, et met en lumière exemples résilients, contradictions et dérives.

  • La proximité : Tchak raconte le foisonnement des initiatives, des acteurs, des points de vue, sur le territoire wallon et à Bruxelles, au départ du terrain et du témoignage.

  • La solidarité – la justice sociale : Tchak met en lien tous ceux qui se mobilisent pour changer de modèle agricole et d’alimentation ou ceux qui sont en chemin/en voie de le faire ; ce faisant, il porte une attention plus particulière aux publics plus vulnérables. 
  • L’humain avant le profit : Tchak s’inscrit dans l’économie sociale et ses milliers d’entreprises qui partagent chaque jour des valeurs (démocratie, coopération, solidarité, …), pour construire une société plus cohérente, harmonieuse et durable.

Un pilotage horizontal

Le conseil d’administration. Il pilote la coopérative sur les plans légaux, financiers et des ressources humaines. Une réunion tous les deux mois.

Le comité de rédaction. Il pilote la revue sur le plan du contenu et accompagne la rédaction dans ses réflexions. Une réunion par mois.

Le comité d’orientation. Il est responsable de l’évaluation de la revue sur le plan du contenu et de l’animation. Il propose également des idées de thématique d’enquêtes au comité de rédaction. Deux réunions par an.

Le comité d’animation. Il est responsable du volet militant du projet (organisation de soirées-débat, conférences, visites sur le terrain, ou encore représentation dans des événements extérieurs, etc). Une réunion par trimestre.

Un collectif avec d’autres médias

Tchak fait partie de Kiosque, collectif de médias belges francophones et libres créé autour de valeurs et de réalités communes. Autour de la table, Alter Echo, Axelle Magazine, Imagine, Le Ligueur, Médor, Tchak et Wilfried.

Non à la désinformation, oui à la déontologie