© Champ Liberterre

Le Champ Liberterre : une soirée seulement pour monter un point de vente

Ils n’ont plus les marchés, mais ils ont des idées. Entre débrouille et solidarité, les producteurs·trices se créent de nouvelles opportunités. Photo-légende à découvrir chaque jour de cette semaine. Ce mardi 28 avril, rendez-vous au Champs Liberterre (Brabant wallon).

Le Covid-19 a sonné le glas – temporaire – des marchés. Dans le brabant wallon, l’équipe des maraîchers du Champ Liberterre (*) s’est adaptée en l’espace d’une soirée. Un temps record !

« Nous avons transformé notre grange à Liernu en point de vente, témoigne Jonathan. En essayant en parallèle de produire plus et plus vite, pour répondre à la demande croissante ».

+++ Covid-19 : privé de marchés, Patrick ouvre sa ferme aux producteurs locaux

Les gens du cru s’y pressent, goûtant le plaisir de pouvoir faire leurs courses à pied ou à vélo, et d’entrer en contact direct avec les producteurs.

« Nous leur proposons nos légumes bio et préparations (tapenades, houmous ou soupes), mais aussi d’autres légumes et fruits de la coopérative voisine Agricovert, ainsi que des produits d’épicerie, et notamment des pâtes, parce qu’apparemment tout le monde se rue sur les pâtes », commente Jonathan. 

Souplesse, réactivité et inventivité au menu de cette initiative : les petits producteurs s’adaptent pour ne pas fléchir. ◼︎ Isabelle Delvaux, chargée d’animation (Tchak!)

(*) Producteur de légumes BIO – point de vente situé à Liernu, 65, rue de Chatillon (Eghezée). En temps normal, disponible en vrac sur les marchés de Braine l’Alleud et Perwez, et sous forme de paniers bio à Bruxelles.

+++ Après Covid-19 : « Il va falloir oser mettre l’humain au cœur des projets agricoles »

2 comments

  • Yesss. Vous avez raison, évidemment. En fait, le magasin temporaire a ouvert à Liernu, mais les paniers sont habituellement distribués dans le Brabant et sur Bruxelles. Il aurait été juste de le préciser dans l’accroche. Nous l’avons seulement mentionné en fin d’article.

Catégories

S’inscrire à notre newsletter