Boites-repas HelloFresh
© HelloFresh / KIRSTENVANSANTEN

Livraison de boîtes-repas: HelloFresh loin devant

La livraison de boîtes-repas représente un secteur florissant. En 2020, les Belges auraient dépensé près de 600 millions d’euros – soit trois fois plus qu’en 2019 – pour un total de 8,4 millions de boîtes vendues. Principaux acteurs: HelloFresh, Foodbag et Simply You Box.

Sang-Sang Wu | Journaliste

« J’en suis convaincu : dans dix ans, nous achèterons la plupart de nos aliments en ligne. Le supermarché classique est un concept démodé, non ? Les queues à la caisse, l’aller-retour en voiture… »[1] 

Stéphane Ronse, CEO de la société de boxes-repas Smartmat, ne semble pas se faire de souci pour l’avenir de son secteur. Il est vrai que ces deux dernières années, l’e-commerce alimentaire – de manière globale – a explosé, notamment suite à la crise sanitaire et aux confinements qui en ont découlé. Les sociétés de boxes-repas en ont fait leurs choux gras : le marché mondial était estimé à 8,5 milliards d’euros en 2020, à 10,5 milliards en 2021, et il devrait atteindre les 22,5 milliards en 2028, selon Grand View Research, une société américaine d’études de marché et de conseil[2].

+++ Livraison de boites-repas : cinq alternatives crédibles… Un dossier à découvrir dans notre numéro 11 (automne 2022).

En 2020, les Belges ont dépensé près de 600 millions d’euros (soit trois fois plus qu’en 2019) pour un total de 8,4 millions de boxes, rapporte le bureau d’études de marché Shopperware[3]. Entre 2019 et 2020, la part des boxes-repas dans le budget total moyen des ménages a plus que doublé et le nombre de clients aussi[4].

L’empire d’HelloFresh

Nous vous en parlions en décembre 2020, dans notre numéro 4, le marché des boîtes-repas est dominé par l’indétrônable HelloFresh (52,8% des parts de marché). Ses chiffres donnent le tournis. En 2021, c’était :

  • presque un milliard de repas ;
  • 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires (en hausse de 61,5% par rapport à 2020) ;
  • 7,2 millions de clients actifs ;
  • 17 marchés répartis sur trois continents[5].

Vous avez pu lire gratuitement 10 % de cet article. Notre objectif ? Vous convaincre de l’intérêt de soutenir Tchak, notre coopérative de presse et son projet éditorial engagé en faveur de l’agriculture paysanne et de l’agroécologie.

Au sommaire de nos numéros, des enquêtes, des décryptages, des reportages sur un monde en transition, et ses impacts sur la société, l’environnement, l’économie et la santé publique. Un travail journalistique qualitatif qui demande beaucoup de moyens et de temps.

Comment nous soutenir ?

Tchak lance son 2° appel public à l’épargne. Objectif : récolter 20.000€. Mise de départ : 50€ la part. Toutes les infos ici.
Abonnez-vous ! 56€ pour quatre numéros, ou 48€ si vous êtes coopérateur·rice. Toutes les infos ici.


[1] J. Snoeck, « Foodbag double son chiffre d’affaires », Retail detail, décembre 2020.

[2] Tiré d’une analyse sur les boxes-repas en Belgique de l’application bancaire Cake, mai 2021.

[3] J. Snoeck, « Qui s’imposera sur le marché florissant des boxes repas ? », Retail detail, mars 2021.

[4] S. Ruseler, « Essor des box repas », UBA Belgium, avril 2021.

[5] Rédaction Le Soir, « HelloFresh a livré près d’un milliard de repas en 2021 », Le Soir, mars 2022.

boites-repas HelloFresh, boites-repas HelloFresh, boites-repas HelloFresh

Partenariat

Collectif